il n'y a pas de gens normaux

LA PSYCHOLOGIE QUI EST EN NOUS, ON L'APPELLE PARAPSYCHOLOGIE. ELLE Y EST DEPUIS TOUJOURS, C'EST LA PSYCHOLOGIE ANIMALE. IL Y A DE PLUS EN PLUS DE GENS NORMAUX ! CHEZ QUELQUES PERSONNES, JE DISTINGUE UN FUTUR MERVEILLEUX.

Un jour un couple ag vient la consultation. Ctait pour leur fils: il stait tendu pendant un bon moment sur le corps de son ami mort. Moi je ne voyais pas ce que a avait de bizarre, et je leur dis. Alors ils mont expliqu: Oui, et notre deuxime fils nous donne plus de soucis. Nous nous faisons vieux, cest un bon fils, il nous rapporte sa paie la maison, il est trs sage; mais tous les vendredis nous devons le crucifier. a devient un peu difficile pour nous de soulever sa croix derrire la maison. Alors jai bien rflchi, puis je leur ai dit: Avez-vous dj pens tablir un systme de poulies qui permettrait de lever cette croix sans effort du premier tage? Ils mont rpondu: Non, a, on y avait jamais pens."

Un jour un patient ma t envoy par la consultation des voies pulmonaires. Il tenait un arosol en main. Tout coup il dit: tiens, cest drle a fait une heure que je vous parle et je nai toujours pas utilis ma bombe!. En blaguant, je lui rpond: Vous tes anarchiste? Il regarde de gauche droite et me rponds: Oui! Comment lavez-vous devin? Cest mon problme, je suis assez haut plac dans une banque et jai peur que lon ne dcouvre mon pass. Jai fait partie dun groupe danarchiste quand jtais jeune et je suis mort de trouille lide quon le dcouvre. Voil que sans le faire exprs je venais de gagner un an danalyse. Ctait un peu fou de ma part de lui avoir pos cette question. Javais dcouvert son secret en gagnant sa complicit.

Un jour un malade a voulu mtrangler la consultation de psychiatrie. On se battait, il tait plus fort que moi au corps corps, mais javais une meilleure allonge en boxe. Tout coup, une vieille infirmire est entre et a cri: Quest ce que cest, qui a commenc? Et du coup, on tait comme deux petits garons, a nous a arrt. Et cest a le mot qui est un peu fou, mais quil fallait dire! Il y a tout le temps des choses comme a vivre.

en Belgique l'être humain est perturbé par des tas de choses, et vous ? Interview

Franois Debauche est psychosomaticien et vit Bruxelles. Aprs cette valuation consternante sur la normalit, il se met parler et sengage dans sa pense comme dans une quatrime dimension.

Il y a de plus en plus de gens normaux. Un jour jai rencontr une personne normale. Cela ma permis de constater quelle possde cent mille fois plus de facults que moi qui suis dans la moyenne des gens. Une personne normale na pas peur de la draison. Il faut se rendre compte que nous nutilisons pas la cent-millime partie de nos potentialits humaines. Jappelle normale une personne qui va au-del, qui utilise ses potentialits cratives et les dveloppent au quotidien, tout instant
Dans le ventre de la mre se refait toute la biologie, toute lhistoire de la vie depuis la premire cellule... On passe de leau lair: la naissance, formidable choc, puis on recommence toute lhistoire de lhomme en acclr: le Cromagnon, les grottes dAltamira, on refait le feu etc et on devient lenfant actuel qui apprend les mathmatiques arabes. Puis, dun coup, on devient lhomme adulte et on ne sait pas pourquoi, lvolution sarrte l. On commence alors une rptition abrutissante. Donc aprs neuf mois de turbin et seize ans dactivit prodigieuse, tout dun coup commence le rptitif

Lhomme est extraordinairement adaptable et mallable. Comment arrivent-on vivre, sen sortir, dans un univers si rtrci ? Pour vivre autrement il faudrait rconcilier la philosophie lumineuse de lOrient avec lthique scientifique lumineuse de lOccident. Cest difficile jusqu nouvel ordre, mais ce nest pas impossible. La dialectique est beaucoup trop lente. On ne respecte pas le rythme trs lent de lamour vritable. Cest le rythme rapide de langoisse qui prdomine, le cerveau fige la situation. Lducation sest faite l dedans donc il est difficile voire impossible de pratiquer une dialectique vivante.
La psychologie animale qui est en nous, on lappelle la parapsychologie. Elle y est depuis toujours.
Je distingue chez quelques personnes un futur qui sera merveilleux. Moi-mme je ne peux pas latteindre Peut-tre suis-je comme Mose qui nentrera pas dans la terre promise ? Tout le monde essaie de quitter le programme de lordinateur. Mais on essaie avec des rfrences qui sont contenues dans le programme! Alors comme a, cest impossible jusqu nouvel ordre. Ce programme a pris une importance trop grande. Je pense que nous avons besoin de notre petit moi comme outil. Comme outil social, comme outil professionnel. Mais ce moi est un usurpateur! Il a pris le pouvoir, alors il fait un dlire dimportance et on tombe dans le concurrentiel, le comptitif, le comparatif, le monde des sceptiques domin par la loi du plus fort. Et a cest le rythme de langoisse. Il faut que, perdant notre dlire dimportance, nous rejoignions une pense beaucoup plus grande que la ntre et nous nous empchions dtre idiot.
Ds quun adolescent ralise que son environnement ne lui convient pas, il part dans la crativit et sempche dempcher. Lhomme, cest quand mme la vie qui prend conscience delle-mme Ltape daprs est plus intressante, on rentre dans le complmentaire. Cest lme qui prend le dessus Lamour, comme une troisime personne, change le niveau o lon vit. Il est une dimension primale, spirituelle en mme temps quune autre forme dintelligence Il faut donc sortir du programme pour trouver le sens!. (Franois Debauche expose alors lexemple dun polonais qui pendant la guerre, en un clair dintelligence et d propos, sort deux mots magiques, sauve sa peau et celle de dizaines de personnes face aux feux nourris des opposants).
Tous les jours on rencontre des gens qui sont capables de trouver le mot mais cest vrai quils font un peu givrs sur le coup. Dans ses sagesses, lhomme normal a intgr les valeurs de la tradition et les valeurs progressistes. Il tire lessentiel des valeurs quon lui a communiques et considre sa crativit enfantine comme un vritable atout. Il totalise les deux ples tout moment et trs rapidement. Dans toutes les situations, il cre pour vivre. Cest une mcanique du bonheur. Quelque chose qui se situe au niveau de lamour-connaissance. Cest le monde de la troisime personne. Il faut beaucoup de rceptivit pour saisir lattitude qui convient reevoir les forces et les connaissances de lextrieur. Et cette attitude nest pas une conqute, cest une aptitude rceptive crer. Cest ce que les orientaux tentent de raliser mais ils le paient de leur personne, cest beaucoup trop cher! Mais ils disent: on ne peut pas faire autrement. Cest leur challenge Ils russiront ou nous russirons ensemble!
On en vient au dialogue avec les civilisations. Il en faut normment de ces dialogues. Il faut y aller! Puis lhumour cest dj le drglement dune certaine cohrence exagre. Cest votre but manifestement de faire voir autrement. A ce point de vue l, votre revue ma lair thrapeutique! Dans mon mtier je fais du beau travail me semble-t-il, mais voil, je ne sais pas toujours lexpliquer mes confrres. Je naimerais pas tre dcourag. Pour faire ce boulot il faut une grande sensibilit et cette sensibilit me fragilise aux efforts quon pourrait faire pour me dcourager, mempcher de mener bien mon travail. Qui pourrait expliquer par des paroles tous ses sentiments ou tous ses dsirs? Personne, assurment, mme ceux qui sont lobjet des plus grandes faveurs. Il faut composer, avec gnrosit et dans la plus grande simplicit, des figures, des comparaisons et des analogies pour traduire quelques uns de ses sentiments. Sinon ils sont pris pour des extravagances plutt que pour des paroles raisonnables. Voil pourquoi tous les saints docteurs, malgr tous leurs commentaires, nont jamais russi expliquer quoi que ce soit avec le language. On a besoin du prjug favorable de celui avec qui on dialogue! Voil pourquoi toutes les formes dexpression sont ncessaires au dialogue.

SOLDES - FINS DE SRIES magazine
interview: Michel RENARD, prsentation: Marc BORGERS